_

Polykrome, toujours à votre écoute.

Cette rubrique «FAQ» est conçue pour vous. Elle permet de répondre aux questions fréquemment posées, dans le processus d’impression. C’est un supplément d’informations essentiel et commun à nos métiers de l’édition, des étiquettes et du packaging.

Imprimer en CMJN ou en Pantone ?

CMJN

Pour rappel, la quadrichromie, CMJN en français, est un procédé d’impression permettant de reproduire des images à partir de 4 couleurs : le Cyan, le Magenta, le Jaune et le Noir.
La quadrichromie a la capacité de reproduire quasiment toutes les couleurs, c’est la technique employée pour toutes les impressions de brochures, dépliants, etc. Vous pouvez combiner un ton Pantone avec une impression quadrichromie.

 

 

Pantone

Un Pantone® est une couleur précise, un numéro dans un nuancier, un aplat parfait, sans trame.
Les encres Pantone utilisées à Polykrome sont précises, imprimées en tons directs, les couleurs sont vives et fables.
L’usage d’un Pantone peut être privilégié dans certaine Communication institutionnelle, impression commerciale ou packaging, selon une charge graphique de marque donnée. Polykrome vous accompagne dans toutes vos exigences !

Le pelliculage ou le vernis ?

L’emploi d’un pelliculage ou d’un vernis ennoblie sans conteste les ouvrages imprimés, les étiquettes et les packagings. Signe de distinction, c’est un excellent moyen d’attirer l’attention et de rendre votre support plus percutant et qualitatif auprès de vos clients.
Le pelliculage et le vernis sont deux types de protection différents, qui jouent sur la durée dans le temps, la résistance et l’esthétisme. Ils peuvent être appliqués sur une seule face de la feuille ou en recto verso.

Le Pelliculage

Le pelliculage est un flm de protection transparent qui est appliqué sur tout un côté du document grâce à une colle et avec l’aide d’une machine pelliculeuse. Le pelliculage permet de protéger tous vos documents et de prolonger leurs durées de vies, selon leurs utilisations et leurs éventuelles agressions extérieures. Le pelliculage rigidife qualitativement vos documents. Il existe en mat et en brillant et peut être appliqué sur tous les papiers à partir de 170g/m2. Le pelliculage mat offre peu de refets et donne un aspect « soft » et élégant à vos documents. Le pelliculage brillant est plus lumineux et plus agréable au toucher.
Le pelliculage n’est efficace que sur du papier couché. Un papier pelliculé ne peut être déchiré et il est difficile d’écrire dessus.

Vernis UV

Le vernis UV est une finition haut de gamme qui amène de la brillance à vos supports d’impression. Il permet de les embellir et de les protéger ainsi que les encres qui y sont apposées. C’est un produit qui est appliqué après impression grâce à une autre machine, la vernisseuse. Le vernis UV rend les couleurs plus vives sur vos imprimés, couvertures de livres et de magazines, vos brochures, rapports d’activité, affches, imprimés, étiquettes et boites d’emballage.

Vernis dispersé

Le vernis dispersé ou vernis machine est une finition indispensable de très bon rapport qualité/prix, rapide, qui est traitée directement en ligne sur les presses offset de Polykrome, en accord avec les encres appliquées. C’est un vernis léger permettant d’embellir l’aspect des couleurs, de protéger le document et d’éviter les problèmes liés à l’humidité ou à la lumière. Le vernis machine accélère le séchage des encres.

Vernis sélectif

Il existe également le vernis sélectif qui offre à vos supports, une image résolument plus haut de gamme. Cela consiste à faire appliquer du vernis uniquement sur certaines parties d’un document comme un logo, une partie de texte, une photo et permet donc de mettre en avant l’élément qui a été verni.

Pour bien comprendre tous les formats
Formats papiers

Sous quel format souhaitez-vous imprimer vos documents ? Cette question vous sera posée par nos commerciaux lors d’une demande de devis par exemple ! Lorsque vous voulez imprimer un document, pensez à défnir votre format d’impression. Pour rappel, c’est l’association de la longueur et de la largeur (dans cet ordre) de votre document. Voici quelques explications utiles et des repères dans les formats imprimables

Format ouvert ou fermé ?

En Edition, la notion de format ouvert ou fermé est propre aux documents présentant un pliage ou un rainage, comme l’impression de brochures, dépliants ou cartons d’invitations.
– Le format fermé ou format fini correspond au format lorsque le document est correctement plié
– Le format ouvert correspond au dépliant ouvert, au document « à plat ».

Formats standards à connaître

Le format d’impression A est basé sur l’homothétique, c’est-à-dire que ses proportions doivent être conservées lorsque l’on plie une feuille dans son côté le plus long.
La lettre A suivi d’un chiffre qui indique le nombre de fois où le format de base (A0) a été divisé en deux.

Quelques chiffres clés des formats papiers

– Un dépliant A4 à 2 volets aura pour format ouvert 21 x 29,7 cm et pour format
fermé 21 x 14.8 cm
– Le format A4, de dimensions 210 x 297 mm, est le format le plus répandu et le
plus utilisé
– Le format A5 correspond à la moitié d’une feuille A4
– Le format A0 est le plus grand format, il fait 1 m² de surface
– Le format standard d’une carte de visite est 8,5 x 5,5 cm
– Le format A1 mesure 59,4 x 84,1 cm, sa surface d’impression est de 5 000 cm²

Fichiers et formats conformes à l’impression

Dans le processus de devis, de commande et de vérification de fichiers, il y a l’aspect « fichier fournis prêt pour impression». En effet, vous devez dans ce cas fournir votre maquette finale de document, qui doit être issue d’un logiciel graphique. On vous demande bien souvent des fichiers électroniques au format PDF à 300 dpi. Il s’agit ici du format et de la résolution nécessaire à une belle impression. Idéalement, les couleurs doivent être en quadrichromie et les polices de caractères doivent être au préalablement vectorisées. Les fichiers .doc .xls (word excel) ne sont pas exploitables pour l’impression.

L’équipe graphique de Polykrome contrôle systématiquement les fichiers et les éléments que vous envoyez.
Votre commercial vous envoie un BAT pour validation, afin de fournir un fichier vérifié et conforme pour l’impression finale.

Bien définir les étiquettes en flexo

Les dimensions et les spécifications techniques ont un autre langage en flexographie et en terme d’étiquettes ! Il est important par exemple de connaitre la laize, le sens d’enroulement et le diamètre du mandrin et de la bobine ainsi que la méthode de pose, manuelle ou automatique.